Concours provincial ARISTA

À propos

Le Concours provincial ARISTA, présenté par BMO Groupe financier est un tremplin extraordinaire pour les gens d’affaires du Québec, âgés de 18 à 40 ans.

Cette année, plus de 450 candidatures ont été reçues dans les sept catégories du concours. Pour en savoir plus sur nos jurys de sélection, visitez l’onglet jury.

La thématique de cette année, Ensemble, repoussons les frontières, a permis à des jeunes au talent exceptionnel et qui dépassent les frontières dans leur quotidien, d’être reconnus lors du Gala ARISTA qui a lieu au Théâtre St-James le 17 mai dernier !

Découvez les Lauréats 2016 !


Catégories du concours

Jeune entrepreneur du Québec : entreprise en démarrage (1 à 3 ans)
Le candidat doit (i) avoir fondé ou acquis une entreprise, (ii) détenir une participation votante ou exercer un contrôle de fait dans celle­ci, et (iii) exercer une influence significative sur les opérations et orientations stratégiques de l’entreprise. L’entreprise du candidat doit présenter un caractère innovant et être exploitée depuis au moins un an (1) et au plus trois (3) ans à la date de référence. Jeune entrepreneur du Québec : entreprise en croissance (plus de 3 ans) Le candidat doit (i) avoir fondé ou acquis une entreprise ou être identifié comme le repreneur d’une entreprise familiale, (ii) détenir une participation votante ou exercer un contrôle de fait dans celle­ci, et (iii) exercer une influence significative sur les opérations et orientations stratégiques de l’entreprise. L’entreprise du candidat doit être exploitée depuis plus de trois (3) ans à la date de référence.

Jeune entrepreneur du Québec : entreprise en croissance (plus de 3 ans)
Le candidat doit (i) avoir fondé ou acquis une entreprise ou être identifié comme le repreneur d’une entreprise familiale, (ii) détenir une participation votante ou exercer un contrôle de fait dans celle-­ci, et (iii) exercer une influence significative sur les opérations et orientations stratégiques de l’entreprise. L’entreprise du candidat doit être exploitée depuis plus de trois (3) ans à la date de référence.

Jeune leader international du Québec
Le candidat doit être principalement et directement responsable d’initiatives dépassant les frontières du pays (i.e. exportation de produits et services, acquisition à l’international, implantation d’une division à l’international, exercice de sa profession à l’international ou pour le bénéfice de personnes à l’international, etc.) et dont les retombées s’avèrent positives pour le développement économique du Québec et son rayonnement à l’international. Le candidat doit travailler pour une Entreprise ou un Organisme ayant une place d’affaires située au Québec.

Jeune cadre du Québec
Le candidat doit œuvrer à titre de cadre, soit occuper un emploi dont les tâches incluent la gestion du personnel ou la direction d’un secteur d’activités, au sein d’une Entreprise ou d’un Organisme à la Date de Référence.

Jeune professionnel du Québec
Le candidat doit, à la Date de référence, dans la majeure partie de ses activités professionnelles, exercer sa profession et doit être membre en règle d’un Ordre professionnel reconnu au Québec régissant cette profession.

Jeune travailleur autonome du Québec
Le candidat doit travailler seul, directement ou par le biais d’une Entreprise dont il est l’unique actionnaire ou actionnaire avec des Personnes liées, ne doit pas être à la Date de référence un salarié (sauf d’une Entreprise dont il est l’unique actionnaire ou actionnaire avec des Personnes liées) et doit faire affaire avec une ou plusieurs Entreprise(s) ou Organisme(s). Le travailleur autonome ne doit pas avoir de salarié à son emploi et ne doit pas en avoir eu depuis la Date de référence ou au cours de l’année précédant la Date de référence.

Jeune leader du Québec : responsabilité sociale
Le candidat a mis en place, réalise et gère, dans le cadre de son emploi, quel que soit le type d’organisation (PME, GE, OBNL, ONG, etc.), un projet ou une initiative en responsabilité sociale, qui se démarque dans son milieu de travail ou dans sa communauté, et ce, au cours des deux (2) années précédant la date de référence. La responsabilité sociale est l’application dans les organisations du concept de développement durable, ce dernier reposant sur la transversalité entre trois (3) piliers, soit les aspects économique, social et/ou environnemental. Le projet doit être à la fois novateur et viable. L’entreprise ou l’organisation pour laquelle le candidat travaille ne doit pas forcément avoir pour vocation le développement durable. Toute activité en dehors de son travail (associations, conseils d’administration, etc.), que celle­ci soit rémunérée ou bénévole, ne rentre pas dans cette catégorie.


Certification écoresponsable

C’est officiel, le Gala Arista vise le niveau 3 de la norme BNQ 9700-253 en gestion responsable d’événement du bureau de normalisation du Québec ! Pour atteindre les points visés par la certification, la JCCM a mis en place plusieurs actions selon 4 critères : la provenance et l’implication responsable des fournisseurs, la provenance des produits alimentaires et boissons, la gestion des matières résiduelles, du matériel, de l’énergie et de l’eau, ainsi que le transport.

Merci à notre partenaire qui classifie l’évènement, le Conseil québécois des événement écoresponsables !